/

 

The manual

Self-training

Experimentation

Contact

 

Language

Comprendre et bien utiliser les URLs

Cette leçon a pour objectif de faire comprendre aux utilisateurs comment demander de l'aide de manière adaptée, au lieu d'envoyer une copie d'écran, ou un message pas très utile du genre 'Le bouton machin ne fonctionne pas', c'est à dire ne fournissant pas les informations pertinentes pour localiser le problème.

Comment est formée une URL

Une URL est l'adresse d'un document accessible à distance, présentée sous la forme :
protocole : // site / document

En voici un exemple :
https://www.fullpliant.org/page/pliant/3SR6QMB8/0EEMUVD
Le protocole est 'https', le site est 'www.fullpliant.org' et le document est '/page/pliant/3SR6QMB8/0EEMUVD'

La partie 'protocole' de l'URL sert à spécifier comment accéder au document.
Les deux plus courants sont 'http' qui est le protocole initial du web, et 'https' qui est sa version sécurisée.
Avec le client natif de Storga, on utilise souvent le protocole 'site' qui est le protocole sécurisé du logiciel libre Pliant.

La partie 'site' de l'URL (à ne pas confondre avec le protocole site de la phrase précédente) indique de fait quelle est l'adresse Internet du serveur qui sert le document.
Plus précisément, via un service Internet appelé DNS, le nom du site est traduit en une adresse internet, qui est un nombre unique attribué à chaque serveur sur Internet. Au lieu de présenter cette adresse sous forme d'un nombre à 10 chiffres, comme les numéros de téléphone, on préfère généralement la présenter sous forme de 4 nombres compris entre 0 et 255, par exemple 213.186.44.166 et l'on appelle cela l'adresse IPv4 du serveur. Depuis plusieurs décennies, Internet a entrepris une transition vers des adresses à 40 chiffres, présentées sous forme de 4 nombres à 10 chiffres, que l'on appelle adresses IPv6.

Enfin, la partie 'document' de l'URL spécifie à quel document on souhaite accéder.
Le client web se connecte au serveur, puis indique à la fois le nom du site et le document souhaité, ce qui permet à un même serveur web d'héberger le contenu de plusieurs sites web.

Pour prendre une métaphore avec le monde réel, la partie 'site' de l'URL indique dans quelle bibliothèque le document souhaité se trouve, et la partie 'document' de l'URL indique où le document est rangé dans la bibliothèque, par exemple sous la forme '/étage/pièce/travée/rayon/position'.

Intérêt et limites des URLs

Les trois grands apports des URLs sont :

La possibilité de passer d'un serveur à l'autre de manière transparente, sans avoir à changer de logiciel client. Cela permet une bien meilleure intégration des différents services assurés par l'informatique.

La possibilité de se rendre directement à l'endroit souhaité, via un simple lien, au lieu de devoir suivre un long chemin dans des menus, sous menus, etc.

Les URLs ont rendu possible la notion de moteur de recherche.

Au niveau des limites maintenant :

Une première difficulté technique est d'assurer la stabilité dans le temps de l'URL associée à chaque document. Si on reprend la métaphore de la bibliothèque, une URL sous la forme '/étage/pièce/travée/rayon/position' ne sera pas stable en cas de réorganisation du bâtiment.

On ne sait jamais combien de temps l'accès à un document restera possible via son URL, ce qui pousse à en faire un copie, qui n'est généralement pas de bonne qualité, parce que les protocoles, et surtout les outils du web, ne sont pas prévu pour cela.

Enfin, toute l'informatique n'a pas adopté la notion d'URL. Par exemple, les différents paramètres d'une machine continuent à n'être accessibles que via une série de menus, sous menus, sous sous menus, onglets, etc.

Les URLs dans Storga

A chaque page Storga correspond une URL fixe dans le temps, même si l'on déplace la page lors d'une réorganisation du site.

Quand on utilise le client natif Storga, l'URL du document actuellement actuel n'est pas affichée en permanence, contrairement à ce qui se fait généralement dans un navigateur web. Pour afficher la barre d'URL, vous devez cliquer sur l'icône 'URL' sur la droite de l'écran :

Voici la signification des différents boutons de la barre d'URL :

Afficher le document dont l'URL vient d'être saisie au niveau du champ 'URL:' de la barre d'URL.

Recharger la page.
Il convient d'effectuer cette opération en tant que toute première mesure corrective, avant de demander du support à l'extérieur, chaque fois que le serveur semble fonctionner bizarrement, ou ne répond plus.

Revenir en arrière.
Cette icône est disponible en permanence, sur fond bleu marine, sur la partie gauche de l'écran.

Revenir à la home page de l'utilisateur.
Une icone semblable est disponible en permanence, sur fond bleu marine, sur la partie gauche de l'écran, qui ramène à la racine du site Storga actuellement visité.

Se connecter.

Se déconnecter.
Utilisez cette fonction quand vous quittez votre poste de travail et voulez vous assurez que personne ne profite de votre absence pour accéder en utilisant vos droits.

Pour fermer la barre d'URL, cliquez sur l'icône 'Close URL', toujours sur la droite de l'écran :

Un peu plus loin dans votre formation Storga, vous découvrirez la notion de formulaire. Un formulaire Storga est en gros la même chose qu'un formulaire papier. Mémorisez simplement dès à présent que dès que l'on crée un formulaire dans Storga, une URL lui est associée, qui ne changera pas, et qui est indépendante de celle de la page dans laquelle on le range.

Bonnes pratiques

Lorsque vous demandez de l'aide concernant une application Storga qui ne fonctionne pas comme prévu, il est important de fournir l'URL de la page concernée, et pas simplement une copie d'écran. La manière de le faire dépend de votre configuration :

Si vous utilisez un simple navigateur web pour accéder à Storga, et non le client natif Storga, alors copiez simplement dans le mail que vous adressez l'URL de la page Storga indiquée par le navigateur web.

Si vous utilisez le client natif Storga et un mailer extérieur :

affichez la barre d'URL du client natif Storga,

copiez collez l'URL vers votre mail.

Si vous utilisez à la fois le client natif Storga et le mailer Storga, vous pouvez soit utilisez la méthode précédente qui suppose cependant d'utiliser un onglet spécifique pour le mailer Storga, soit utiliser la méthode ci-dessous :

passez en mode éditer au niveau de la page qui pose problème,

ajoutez un mail directement dans la page en cliquant sur l'icône du bloc message,

activez l'option 'URL' : 'oui, celle avec les menu' au niveau du mail,

terminez et envoyer le mail,

supprimez éventuellement le bloc mail de la page.

 

Nouveau message

De la part de :

Titre du message :

Message :